Rischard Véronique - Artiste - Paris, Marrakech
Véronique Rischard - Artiste - Arbres - Noir et Blanc - Paris - Marrakech
art, marrakech, art marrakech, art basel, art paris, veronique rischard, opera paris, artiste, arbre, toile, noir et blanc, kunst marrakesch, kunst paris, kunst luxembourg
20634
home,page-template,page-template-full_width,page-template-full_width-php,page,page-id-20634,,select-theme-ver-2.3,wpb-js-composer js-comp-ver-4.5.3,vc_responsive

Véronique Rischard – Un arbre, offrez-lui le ciel et vous verrez!

Avec l’oeuvre de Véronique Rischard, nous voilà remplis de sensations d’un autre temps… Se cacher dans l’arbre, grimper, sentir la rugosité de son “corps”, de sa matière qui nous écorche la peau… De légères incisions comme celle de la plume de l’artiste, imprégnées d’encre de chine, qui parcourent la toile d’un élan et semble suspendre le temps. Une chorégraphie entre l’artiste et son oeuvre, le chorégraphe et son danseur; l’arbre. Cet arbre qui grandit, qui prend racines dans la toile pour enfin arriver à l’essence même d’une intention: celle de la suspension d’un instant pour ressentir toute l’intensité de l’oeuvre. Majestueux, puissant, détaillé… La notion du temps change et nous permet de découvrir, ressentir et admirer la richesse de cet arbre en noir et blanc, grâce à un regard différent qui y sera porté.

On sent la vie, le mouvement léger, grâce aux détails infinis qui parcourent son écorce, ses branches, ses racines, accumulés au fil de sa création: “Pour cela, il n’y a que la plume qui donne la vie” – Véronique Rischard . Aujourd’hui, pour la Biennale de Venise 2015, c’est un travail en noir et blanc et en trois dimensions que nous présente Véronique. Plusieurs toiles se ramifient pour former une oeuvre unique. Une géométrie du support – 12 modules de 150 cm x 100 cm – qui renforce la subtilité d’un mouvement: celui de l’arbre. L’artiste a su entrer, saisir et retranscrire la force de son sujet. Des racines jusqu’aux branches le trait est maîtrisé, les vibrations subtiles pour ne pas nuire à l’oeuvre: “ Si je change de sujet, je recommence tout”.

Paris – Marrakech – Luxembourg